Sur Lire-Demain.fr : 9% de remise sur tout le catalogue Paiement par mandat administratif Paiement par bon d'engagement
Paiement
  • PAIEMENTS
  • Mandat administratif
  • Bon d'engagement
  • CB - Virement - Chèque
  • Facturation Chorus
  • TARIFS NÉGOCIÉS
  • 9% de remise en vous connectant à votre compte
devis
  • BESOIN D'UN DEVIS ?
  • Ajouter vos articles au panier, puis en fin de commande cliquez sur "Recevoir un devis"

×

Tous nos outils pédagogiques

Kamishibaï - Comment ça marche ?

FiltrerTous nos outils pédagogiques

1 – Qu'est-ce qu'un kamishibaï

«Kamishibaï» signifie littéralement «théâtre de papier». C’est une sorte de théâtre ambulant, d'origine japonaise, où des conteurs livrent leurs histoires en faisant défiler des séries d’images dans un butaï (théâtre en bois).

Selon les historiens, le Kamishibaï daterait du XIIème siècle. Le Kamishibaï a toujours été destiné pour raconter des histoires aux enfants. Autrefois, les conteurs de rues se déplaçaient de village en village pour narrer leurs histoires.

Autres temps, autres mœurs, c'est la télévision qui a remplacé le Kamishibaï. Toutefois, il reste encore beaucoup utilisé au Japon dans les maternelles. En ce qui concerne la France, c'est dans les années 1970 qu'il fait son apparition, notamment avec la pédagogie Freinet (pédagogie alternative mise au point au début du 20e siècle).

Le Kamishibaï Kamishibaï et butaï sont disponibles pour les enseignants et les parents sur le site de Lire Demain, ainsi que de nombreuses planches.

2 – A qui s'adresse le Kamishibaï ?

Le kamishibaï a de multiples utilisations qui peuvent débuter à la crèche pour l’acquisition du langage, jusqu’en cycle 3 pour l’apprentissage de l’anglais. Il peut être alors exploité :

  • en petite enfance (crèche, assistantes maternelles…)
  • par les enseignants d’école maternelle
  • par les enseignants d’école élémentaire
  • par les bibliothèques pour l’heure du conte

Chez Lire Demain, nous proposons trois niveaux de pochettes qui permettent d’exploiter le kamishibaï auprès de tous les enfants.

3 – Comment utiliser le Kamishibaï dans sa classe ?

A - Le butaï, ou théâtre de contes

Pour commencer, il vous faut un butaï. Explication : le butaï est un petit théâtre d'origine japonaise qui se pose sur une table. Il se compose de trois volets et d'une glissière à travers laquelle on fait défiler des planches illustrées qui content une histoire et se nomment les kamishibaïs. Chaque planche contient un dessin d'un côté (tourné vers le public) et un texte de l'autre.

Le Butaï Pas de colle ni de vis pour ce butaï au format géant (Format 56,3 x 35,6 x 7,1 cm), réalisé en médium, de fabrication allemande. Un produit exclusif Lire demain avec le système de plug-in (élastiques pour le montage), système qui a remporté de nombreux prix et qui est éprouvé depuis longtemps. Facile à monter et respectueux de la nature.

B - Avant la séance

  • 1 Il est important de bien prendre connaissance de l'histoire en amont de la séance. L'album vous aidera à vous familiariser avec l'histoire.
  • 2 Vérifier l'odre des planches : la 1er planche est à positionner contre les battants, face à l'auditoire, tandis que le texte (en décalage d'une planche) se trouve au verso de le dernière planche, face à vous.
  • 3 Nous vous conseillons de répéter devant un miroir pour adapter la vitesse de changement de planches au rythme de l'histoire. Faire glisser les planches tout en contant demande un peu de pratique.
  • 4 Juste avant le début de la séance : poser le butaï sur une table, légerement plus élevé que la hauteur des yeux d'enfant et si possible avec une toile de fond unie afin que l'auditoire ne soit pas des mouvements extérieurs. Il peut être intéressant d'exploiter les planches en plusieurs séances. Cela permet d'émettre des hypothèses sur la suite ou de résumer l'épisode précédent et de s'assurer de la compréhesion du récit.

Le Kamishibaï

C - Pendant la séance

  • 1 Annoncer le début de l'histoire avec une formulette ou comme le veut la tradition en tapant deux morceaux de bois (claves) l'un contre l'autre, d'abord lentement puis de plus en plus vite (équivalent à nos trois coups au théätre).
  • 2 Théatraliser le début et la fin de la lecture (petite formulette, ouverte lente et fermeture des battants...).
  • 3 Lire en adaptant le ton et le rythme en fonction de l'oeuvre, sans risquer à des imitations qui manqueraient de naturel. Il est possible de recourir à des onomatopées, des bruitages, à un fond sonore... Le texte est peut détaillé, laissant au conteur la liberté de l'enrichir.
  • 4 Le face-à-face avec l'auditoire permet au conteur de s'adapter à son public en désigant un élément mal perçu, ou bien en ajoutant un commentaire. Les spectateurs peuvent auusi être mis à contribution.
  • 5 Terminer en refermant les battants un à un à l'aide d'une formulette de fin ou de la formulette de l'histoire.
    Ne pas enlever la dernière planche car la permière planche apparaitraît.

4 – Quel est l'intérêt du Kamishibaï ?

Le Kamishibanï est un excellent outil pédagogique qui permet notamment : de développer l'expression orale, de développer l'imaginaire, de s'initier à l'anglais, d'enrichir le vocabulaire et de créer ses propres histoires (arts visuels et production d'écrits).

Le Kamishibaï permet de partager un moment privilégié avec l'ensemble de la classe, en éveillant la curiosité des enfants tout en soutenant leur attention.

Le Kamishibaï est donc un outil au service de la lecture, de la compréhension et de l’écriture, très prisé des enseignants, des parents et bien surtout des élèves.

5 – Kamishibaïs par niveaux

Lire Demain vous propose un large choix de thèmes de la crèche jusqu'au primaire.

Buataï et pochette à créer

Kamishibaïs Moyenne Section

6 – Pour aller plus loin avec le Kamishibaï

On parle des kamishibaïs Lire Demain :

Nous utilisons des cookies (techniques, analytiques et de profilage de nous et de tiers) pour vous offrir une expérience enrichie.
Cliquer sur "TOUT ACCEPTER" pour accepter l'utilisation ou vous pouvez paramétrer les cookies.

TimeToExec : 0.29 secondes